Actualités >

Publié le 2 octobre 2015

Assurance emprunteur : le droit à l’oubli instauré pour les anciens malades du cancer

Depuis le 2 septembre 2015, les anciens malades du cancer qui veulent souscrire un crédit n’ont plus à déclarer leur ancienne maladie à leur assureur dès lors qu’ils remplissent certaines conditions.

C’est ce qu’indique en effet la nouvelle convention Aeras (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé).

Ce droit à l’oubli est instauré du moment que :

  • la fin du protocole thérapeutique date de plus de 5 ans pour les cancers diagnostiqués jusqu’à l’âge de 15 ans révolus,
  • la fin du protocole date de plus de 15 ans pour les autres cancers.

Une grille de référence doit permettre également d’assurer sans surprime et sans exclusion de garantie liées à la pathologie identifiée (ou dans des conditions se rapprochant des conditions standard) les personnes ayant souffert de certains cancers du moment que la fin du protocole thérapeutique a cessé dans un délai inférieur à 15 ans.

Dernière modification le 2 octobre 2015

> Accès à l'espace partenaires

Illustrations par Wiebke Petersen
Site internet par Pixelsmill