Accueil > Thématiques > Personnes âgées >

Je souhaite protéger un membre de ma famille

Pour protéger un proche affaibli par l’âge, touché par la maladie, porteur de handicap ou blessé suite à un accident de la vie, pensez :


- aux règles relatives au mariage : l’époux ou l’épouse peut effectuer seul les actes ayant pour objet l’entretien du ménage et l’éducation des enfants et certains actes pour le compte de son conjoint, avec l’accord du juge (ex : vente du logement familial). Cela permet à la personne qui a un entourage familial ou amical présent et de confiance de voir ses affaires quotidiennes bien gérées.


- aux procurations : personne majeure peut donner le pouvoir à une personne pour agir à sa place auprès de la banque, de la poste ou d’organismes prestataires d’allocations..


- au mandat de protection future, conclu éventuellement par l’intéressé : il permet à toute personne d’organiser à l’avance sa protection ainsi que celle de ses biens et de désigner la personne qui sera chargée d’agir à sa place le jour où son état de santé ne lui permettra plus de le faire elle-même.


- Aux mesures de protection judiciaires ou d’accompagnement. Lorsqu’aucune des solutions ci-dessus n’est envisageable, il peut être demandé au juge des tutelles une mesure de protection pour le majeur vulnérable ou proposer une mesure d’accompagnement. (loi n° 2007.308 du mars 2007).

> Accès à l'espace partenaires

Illustrations par Wiebke Petersen
Site internet par Pixelsmill